Archives mensuelles : mars 2016

Une exposition sur Nicolas Simon en septembre

À l’occasion du 85ème anniversaire de l’architecte Nicolas Simon, le Groupe d’Ateliers de Recherche et les Collections artistiques de l’Université de Liège, présentent le premier moment d’un cycle d’expositions dédié aux architectes liégeois du XXe siècle.

Dominé par les grandes agences comme L’Équerre ou EGAU, le paysage de la production architecturale liégeois recèle plusieurs personnalités singulières dont la pensée a marqué plusieurs générations d’architectes contemporains. Nicolas Simon fait partie de ces acteurs locaux qui ont réinterprété les grandes tendances internationales marquées notamment par Le Corbusier et Frank Lloyd Wright tout en développant une pensée profondément ancrée dans son contexte.

Présentée du 30 septembre au 23 décembre 2016, l’exposition Nicolas Simon se déroulera en deux parties. La première sera entièrement dédiée à l’approche rétrospective des travaux de Nicolas Simon ; elle sera présentée à la Galerie Wittert, au cœur de l’Université de Liège.

La seconde partie, située à l’Espace ULg dans la Galerie Opéra, dévoilera le processus créatif de la maison personnelle de l’architecte, une expression tout à fait étonnante associant écriture moderniste et mise en oeuvre du bois.

Le site internet de l’exposition est d’ores et déjà en ligne :

http://simon.gar-archidoc.be/

Don des archives de Nicolas Simon

Le GAR est fier d’accueillir les archives de l’architecte Nicolas Simon. Une convention de don vient d’être signée et une exposition est d’ores et déjà prévue cette année. Plus d’informations la semaine prochaine.

n_simon

Signature de la convention de don des archives de Nicolas Simon. Nicolas Simon accompagné de Julien Albert, Eben-Emael (maison personnelle de l’architecte), 2 mars 2016.

Diplômé de l’École Saint-Luc de Liège en 1956, l’architecte Nicolas Simon porte tout au long de sa formation un regard admiratif sur l’oeuvre de Le Corbusier. À la fin de ses études, en compagnie de son ami Lucien Nahan, il entre en contact avec André Wogenscky et visite notamment l’immeuble Molitor et la Cité de Refuge de l’Armée du Salut. Après un stage au sein du Groupe EGAU où il collabore au projet de la cité de Droixhe, il réalise pendant son service militaire la maison Vandeberg (Jupille 1958), largement inspirée de Le Corbusier. En 1958, il s’associe à Nahan et fonde l’agence Urbanisme technique et Architecture humaine (UTAH). Spécialisé dans le programme de l’habitation privée, il dessine de nombreuses maisons modestes et quelques villas essentiellement en région liégeoise et dans la Basse-Meuse. Attiré par la culture architecturale japonaise et accordant une grande importance à la ressource mathématique, sa maison personnelle (Eben-Emael, 1961) constitue une première synthèse de sa pensée. Fondée sur une logique constructive proche de Neutra, elle s’élève sur une structure bois d’une implacable logique arithmétique et développe un plan libre que Simon mettra à profit tout au long de sa vie.

Professeur à l’École Saint-Luc de Liège dès 1967, il est un des fondateurs du Groupe d’Ateliers de Recherche asbl en 1982.